Darfour : l’ONU préocuppée par des allégations de viols collectifs

Écouter /

Une femme déplacée dans le camp de Kassab au Darfour. Photo MINUAD / Albert Gonzales Farran

La  Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, a exprimé ce vendredi ces préoccupations au sujet d'allégations circulant dans les medias locaux au Darfour et faisant état du viol collectif de 200 femmes et jeunes filles dans la localité de Tabit, au Nord Darfour.

Dans un communiqué publié vendredi, Zainab Bangura a appelé le gouvernement soudanais à donner au personnel de la Mission conjointe des Nations Unies et de l'Union Africaine au Darfour, la MINUAD un accès libre et immédiat au site pour mener des investigations.

Elle a également demandé aux organisations humanitaires de prendre soin des survivantes afin de garantir leur sécurité.

La Représentante spéciale a réaffirmé le soutien de l'ONU aux autorités soudanaises pour gérer d'une manière globale les cas de violences sexuelles liées au conflit, dans le cadre du protocole de coopération pour la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits, signée à la fin du mois de janvier et qui prévoit le renforcement des politiques nationales, de la législation et des institutions travaillant dans ce domaine.

Jeudi 6 novembre, le Lieutenant général Paul Mella, commandant des forces de la MINUAD, avait déclaré dans un entretien à la radio des Nations Unies que la MINUAD n'avait pas eu l'autorisation d'accéder au village de Tabit. Il avait insisté sur les réalisations de la mission dans cette région du Soudan, tant sur le plan humanitaire que sécuritaire. Il a par ailleurs exprimé son inquiétude sur une reprise des tensions dans la région avec le début de la saison sèche.

Les Nations Unies estiment que 385 000 personnes ont été déplacées au Darfour depuis le début de l'année 2014, en raison du conflit qui oppose les forces gouvernementales à des groupes armés, dans cette région du Soudan où se déroulent des affrontements depuis 2003.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...