Climat: l’ONU se felicite des engagements post-2020 de la Chine et des États-Unis

Écouter /

Le fjord d'Ilulissat, au Groënland. Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et la Directrice executive de la Convention cadre sur le changement climatique, Christiana Figueres, se sont félicités mercredi 12 novembre de l'annonce conjointe de la Chine et des États-Unis révélant leur « contribution » à la réduction des gaz à effet de serre.

Les deux pays, qui représentent les plus grandes économies mondiales et qui sont les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre, ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre leurs émissions de gaz à effet de serre au cours des prochaines décennies.

La Chine a déclaré que son pic d’émissions de dioxyde de carbone devrait avoir lieu en 2030, meme si elle a l'intention d’essayer d'atteindre un pic précoce, en donnant notamment un rôle beaucoup plus important pour les énergies renouvelables et faisant de grandes améliorations dans des domaines tels que l’efficacité énergétique.

Les Etats-Unis se sont eux engagés à réduire leurs émissions de 26 à 28 pour cent en 2025 sur les bases des niveaux de 2005 , afin de parvenir à une réduction effective de l’ordre de 80 pour cent pour 2050.

Ban Ki-moon a remercié le Président Xi et le Président Obama pour leur implication personnelle qui contribue à surmonter les obstacles pour conclure un accord à Paris.

Tant pour Ban Ki-moon que pour Christiana Figueres,  leur engagement jumelé à celui récemment de l’Union européenne de réduire ces émission de 40% pour 2030, signale une détermination de plus en plus positive à relever le défi du changement climatique dans un nombre croissant de pays clés, ainsi qu’un engagement à long terme pour maintenir l’élévation de température mondial à moins de 2 degrés tout au long de ce siècle.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...