Centrafrique : Luis Carrilho explique l'importance de la police de la MINUSCA

Écouter /

photo un evan schneider

Une résolution donnant plus de responsabilité à la police onusienne a été adoptée à l'unanimité la semaine dernière par le Conseil de sécurité. Actuellement, 91 états membres fournissent des policiers dispersés dans 13 opérations de maintien de la paix et quatre missions politiques spéciales dans le monde.

Luis Carrilho, Commissaire de police de la MINUSCA, la Mission de l'ONU en Centrafrique, souligne le rôle primordial de la police onusienne dans les missions de maintien et de consolidation de la paix, afin de garantir la protection des civils et la restauration d'un état de droit.

Chaque jour, les membres des forces de police de l'ONU, hommes et femmes, renforcent et rétablissent la sécurité par leur présence au sein des communautés, donnent des avis aux services de police nationaux, veillent au respect des normes internationales relatives aux droits de l'homme et encouragent et rétablissent l'ordre public et l'état de droit.

L'ONU déploie des forces de police dans le cadre de ses opérations de paix depuis les années 60. Traditionnellement, les composantes de police de ses opérations avaient seulement pour but de surveiller, d'observer et de faire un rapport.

À partir du début des années 90, la police a également été chargée d'un rôle consultatif et de tâches d'accompagnement et de formation, notamment afin de permettre aux opérations de maintien de la paix de jouer un rôle de mécanisme correctif auprès de la police et des autres services nationaux chargés de l'application des lois.

(Interview : Luis Carrilho, Commissaire de police de la MINUSCA; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...