Lutte contre la drogue en Afghanistan : Yury Fedotov a rencontré Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah

Écouter /

 

Photo ONU / Afghanistan

Yury Fedotov, le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, l'ONUDC, a rencontré ce week-end le nouveau Président de l’Afghanistan, Ashraf Ghani, et son ancien opposant Abdullah Abdullah, vaincu lors des dernières élections et qui occupe désormais le nouveau poste de chef de l'exécutif suite à l'accord post-électoral de partage du pouvoir.

Le Directeur Exécutif de l'UNODC a reconnu l'impact dévastateur que la production et la consommation de drogues ont sur le pays. Actuellement, a-t-il déclaré plus d'un million d'Afghans sont dépendants des drogues, et ils sont largement affectés par le virus du SIDA ou l'hépatite. Par ailleurs, la culture de pavot et la production d'opiacées se sont considérablement développées ces dernières années.

Yury Fedotov a néanmoins salué les progrès obtenus par les autorités locales en matière de lutte contre le trafic de drogue, la corruption, le blanchiment ou le terrorisme, ainsi que dans les soins apportés aux personnes dépendantes à travers les centres de réhabilitation et les traitements médicaux. L'Afghanistan, selon l'UNODC, a également fait des efforts pour tenir ses engagements à l'égard des pays voisins.

Le Directeur exécutif de l'ONUDC a assuré le nouveau chef de l'Etat du soutien et de la collaboration de son agence, à travers les programmes pays et régionaux, pour mener la lutte contre les drogues, le crime organisé et la corruption tout en soulignant qu'une réponse efficace devait être régionale et internationale, et s'appuyer sur le développement économique et social du pays.

La semaine précédente, une cérémonie de crémation de drogue avait été menée à Kaboul, la capitale, pour brûler les stocks de drogues saisis par les forces de police. Plus de 20 tonnes d'héroïne, d'opium et de haschisch, représentant les saisis réalisées au cours de l'année dans la région, ont été brûlées, afin d'éviter des problèmes de sécurité lies à la présence de stocks importants de drogues.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

Classé sous Droit et crime, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...