Pays sans littoral : un plan d’actions sur dix ans a été adopté à Vienne

Écouter /

Sur la route du marche de Mazar-e-Sharif, Afghanistan. Le transport des marchandises, un des défis auxquels font face les pays enclavés. Photo de Valéria Bove dans le cadre du concours photo organisé pour la conférence de Vienne.

Un plan d'actions sur dix ans pour accélérer le développement économique des 32 pays en développement sans littoral dans le monde a été adopté à l'issue de la deuxième conférence sur le développement des pays sans littoral qui se déroulait cette semaine à Vienne en Autriche.

Le programme d'action affiche six priorités claires pour transformer de manière structurelle les économies des pays sans littoral, développer leurs infrastructures, renforcer leur participation au commerce international et améliorer la coopération régionale.

Le Secrétaire général de la conférence, Gyan Chandra Acharya a salué le résultat de la conférence comme une étape importante pour le développement des pays enclavés.

L'approche globale adoptée dans cette déclaration de Vienne est selon lui cohérente avec les défis internationaux et doit permettre aux pays sans littoral de s'intégrer pleinement à l'économie mondiale.

Acharya s'est notamment félicité des actions concrètes qui ont été décidées au cours de la conférence, tout en soulignant que les pays enclavés avaient aussi besoin d'une mobilisation financière internationale pour les aider à mettre en œuvre ce plan d'actions et améliorer la vie des 440 millions de personnes qui vivent dans des pays sans littoral en développement.

Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...