Syrie : Ban Ki-moon condamne des attentats sanglants à Homs

Écouter /

Un garçon assis devant un bâtiment détruit à Homs, en Syrie. Photo PAM/Abeer Etefa (archive septembre 2012)

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné mercredi 1er octobre dans les termes les plus forts, des attentats à la bombe qui ont frappé la ville de Homs, en Syrie, et qui auraient fait 39 morts, dont 30 écoliers âgés de six à neuf ans.

Ban Ki-moon a dénoncé la « très grande perversité » de ces attentats, a indiqué son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle de nouveau toutes les parties prenantes à ce conflit brutal et sanglant à cesser immédiatement l’usage aveugle de tous les types d’armes. Le Secrétaire général appelle tous les acteurs syriens, régionaux et internationaux à redoubler d’efforts pour mettre fin à cet horrible conflit et aider à parvenir à une solution politique attendue depuis longtemps », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a présenté ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées dans ces attentats.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...