Soudan du Sud: le gouvernement avec le soutien de l'ONU lance la campagne « enfants, pas soldats »

Écouter /

L’ONU appelle à renforcer la lutte contre l’impunité de ceux qui recrutent des enfants-soldats

Le gouvernement du Soudan du Sud, avec le soutien des Nations Unies, a lancé aujourd’hui la campagne à l’échelle nationale les   «enfants, pas des soldats” campagne, marquant l’engagement renouvelé du pays à mettre fin au recrutement et à l’utilisation des enfants par son armée.

Cette campagne qui est menée conjointement par Leila Zerrougui, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, la MINUSS, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud et de l’UNICEF avec l’appui d’autres partenaires, vise à mettre fin d'ici fin 2016 au recrutement et à l’utilisation d’enfants par les forces de sécurité gouvernementales dans les conflits armés.

«Le gouvernement du Soudan du Sud ne permettra plus les enfants à se joindre à l’armée», a déclaré le ministre de la Défense et des anciens combattants Kuol Manyang Juuk. «Les enfants devraient apprendre à lire et à écrire, pas porter des armes. Nous savons que l'éducation va nous améliorer en tant que nation” a-t-il ajouté.

En juin, le gouvernement avait officiellement signé son réengagement au Plan d’action, signé d'abord en 2009 par la SPLA, qui définit 18 mesures dont la SPLA, l'Armée de libération du peuple du Soudan, a besoin de mettre en place pour rendre son armée libre des enfants soldats et de mettre fin à des violations graves contre les enfants, conformément au droit international humanitaire et du droit des droits humains.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...