Somalie : 13 personnes tuées dans un attentat à la voiture piégée à Mogadiscio

Écouter /

 

Nicholas Kay, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie

Un attentat à la voiture piégée a visé dimanche un café de Mogadiscio, en Somalie. Lundi, le bilan provisoire était de 13 morts, selon les propos du président Hassan Cheikh Mohamoud.

 Cette attaque a été condamnée par Nicholas Kay, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Somalie.

L’attaque n’a pas été revendiquée, mais les autorités imputent l’explosion aux islamistes de Al Shebab.

 L’attentat a également fait 18 blessés, ajoute le texte. L’explosion a eu lieu devant un café de la rue Maka al-Murama, l’une des principales de la capitale somalienne, qui mène au cœur du quartier des ministères et, où siège le gouvernement.

Les insurgés islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont multiplié les attentats et actions de guérilla à Mogadiscio et ailleurs dans le pays depuis qu’ils ont été chassés des principales villes par la force de l’Union africaine qui intervient en soutien aux fragiles autorités somaliennes.

 L’attentat de dimanche s’est produit une semaine après que les shebab ont été chassés de Barawe, le dernier grand port qui restait aux mains des insurgés.

Le commandant de la Force de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), le lieutenant général Silas Ntigurirwa, revient sur la récente offensive militaire de l’AMISON contre Al-Shabaab et la libération d'une dizaine de villes.  Au micro de Priscilla Lecomte, l'officier burundais explique le rôle essentiel de cette lutte pour la stabilité de l’ensemble de la sous-région.

 (Interview : Lieutenant général Silas Ntigurirwa, commandant de la Force de l'AMISOM ; propos recueillis par Priscilla Lecomte)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...