Situation au Mali : le Conseil de sécurité a entendu Hervé Ladsous

Écouter /

Major-général Jean-Bosco Kazura lors de la cérémonie d'hommages aux casques bleus nigériens.
Photo Mission de la MINUSMA

 Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi 8 octobre à New York pour examiner la situation au Mali. A cette occasion, les quinze ont entendu par vidéoconférence, Abdoulaye Diop, le Ministre des Affaires étrangères du Mali et Hervé Ladsous, le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix.

 Hervé Ladsous a assisté mardi 7 octobre à une cérémonie à la mémoire des neuf Casques bleus nigériens de la MINUSMA, la Mission de l’ONU au Mali, qui ont été tués la semaine dernière dans une embuscade.

 Et une autre attaque a eu lieu le même jour, au cours duquel un Casque bleu sénégalais a été tué et un autre blessé. Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont vivement condamné cette attaque. « Le Secrétaire général est outré par l’attaque survenue aujourd’hui au Mali », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

 Lors de cette seconde attaque en cinq jours contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), des agresseurs non-identifiés ont lancé environ six explosifs vers le camp de la mission à Kidal. Cette attaque porte à 31 Casques bleus tués et 91 Casques bleus blessés le nombre total de victimes d’actes hostiles depuis le 1er juillet 2013.

« Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties leur responsabilité de prévenir les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies. Il souligne qu’une solution politique est la seule voie vers une paix et une stabilité durables au Mali », a ajouté son porte-parole.

Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité a également condamné « dans les termes les plus forts » cette attaque et a rappelé que les attaques visant des Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre. Il a appelé le gouvernement du Mali à enquêter rapidement sur cette attaque.

« Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé aux groupes armés opérant dans le nord du Mali leur engagement à coopérer avec les Nations Unies pour prévenir les attaques contre les Casques bleus conformément à la déclaration qu’ils ont signée le 16 septembre 2014 à Alger », précise la déclaration à la presse.

Le Secrétaire général et le Conseil de sécurité ont exprimé leurs plus sincères condoléances à la famille du Casque bleu tué ainsi qu’au gouvernement et au peuple du Sénégal, et a souhaité un prompt rétablissement au Casque bleu blessé.

(Extrait sonore : Général Jean-Bosco Kazura, Commandant de la Force de la MINUSMA, lors de la cérémonie funèbre en hommage aux soldats disparus)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...