Ramallah et Jérusalem : Ban Ki-moon discute avec Hamdallah et Netanyahu sur la paix durable

Écouter /

 

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU : en visite à Ramallah avec Rami Hamdallah, Premier ministre de l’Etat palestinien, et Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien.
Photo ONU.

 Après Tripoli et le Caire, le Secrétaire général des Nations Unies est arrivé ce lundi 13 octobre à Ramallah et à Jérusalem. Ban Ki-moon a eu des entretiens à Ramallah avec le Premier Ministre palestinien, Hamdallah, sur la situation dans la région. Il s'est ensuite rendu à Jérusalem où il a rencontré, entre autres, le Premier Ministre d'Israël, Benyamin Netanyahu. Avec ce dernier, les discussions ont porté sur la reconstruction de la Bande de Gaza.

 A l'étape de Ramallah, en Cisjordanie, le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré, lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier Ministre de la Palestine, Hamdallah, qu'il était là porteur d'un message d'espoir pour la reconstruction de Gaza afin de contribuer à un meilleur avenir de la population. Ban Ki-moon a précisé que le Gouvernement de consensus national aura le rôle moteur de gérer les fonds et de superviser la reconstruction de Gaza avec l'appui de la communauté internationale.

 « Nous avons contribué à la création d'un nouveau mécanisme temporaire pour surveiller et permettre l'accès des matériaux de construction à Gaza. J'espère que ce mécanisme va renforcer les liens entre Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza ainsi que la circulation des biens et des personnes », a-t-il déclaré.

 Et à Jérusalem, lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahu, Ban Ki-moon a déclaré être de retour dans la région pour exhorter les dirigeants et les Etats Membres de l'ONU de trouver la voie pour la paix et de contribuer à la reconstruction de Gaza. Il a rappelé que plus de 2100 Palestiniens et 70 Israéliens avaient été tués au cours des derniers combats l'été dernier. Le Secrétaire général des Nations Unies qui s'est opposé aux plans pour de nouvelles colonies à Jérusalem-Est, a indiqué que les parties doivent rapidement retourner à la table des négociations et que la solution de deux Etats est la seule voie pour la paix.

 (Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...