OMS : halte aux attaques contre le personnel de la santé

Écouter /

Bruce Aylward,Directeur général adjoint et responsable des programmes d’urgence et de la lutte contre la polio-UN Photo/Jean-Marc Ferré

Au cours des deux ou trois dernières années, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a constaté un nombre croissant d'attaques contre les personnes qui travaillent dans le domaine de la santé surtout dans des pays tels que la Syrie, le Pakistan et la République Centrafricaine, a indiqué le Docteur Bruce Aylward, Sous-directeur général de l'OMS chargé des programmes d'urgence et de la lutte contre la poliomyélite.

Selon lui, il y a des attaques non seulement contre le personnel de la santé mais aussi contre les infrastructures et les véhicules de la santé tels que les centres médicaux, les hôpitaux et les ambulances. Et en marge de l'Assemblée générale, une réunion a  eu lieu au Siège des Nations Unies à New York au cours de laquelle les nombreux participants ont discuté de ce problème dont l'ampleur ne cesse d'augmenter.

Le Dr Bruce Aylward, Médecin et épidémiologiste canadien, est entré à l’OMS en 1992 en tant que médecin au sein du Programme élargi de vaccination, travaillant principalement sur la rougeole, le tétanos néonatal, la vaccination contre l’hépatite et la sécurité des injections. Il a travaillé sept ans avec les programmes nationaux de vaccination sur le terrain, au Moyen-Orient, dans le Pacifique occidental, en Europe, en Afrique du Nord et en Asie centrale et du Sud-Est, avant de rejoindre le Siège de l’OMS à Genève.

(Interview : Docteur Bruce Aylward, Sous-directeur général de l'OMS chargé des programmes d'urgence et de la lutte contre la poliomyélite ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...