Niger: près de 8 millions de dollars débloqués en urgence par l’OCHA pour la sécurité alimentaire

Écouter /

 

L’afflux de réfugiés en provenance du Nigeria a aggravé la situation d’insécurité alimentaire au Niger. Photo OCHA.

La Coordonnatrice des secours d'urgences des Nations Unies, Valérie Amos, a alloué 7,9 millions de dollars pour porter assistance à plus de 900 000 personnes affectées par l'insécurité alimentaire au Niger.  

Selon un communiqué publié par le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), plus de 4 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire au Niger et près de 800 000 enfants de moins de 5 ans font face à un risque de malnutrition.

Le Coordinateur Humanitaire pour le Niger, Fodé Ndiaye, a indiqué que ce financement d'urgence venait en appui aux efforts mis en œuvre par le Gouvernement du Niger pour répondre aux besoins humanitaires.

Depuis le début de l'année, le Fonds Central d'Intervention d'Urgence des Nations Unies (CERF) a déjà alloué 13 millions de dollars au Niger, et plus de 100 millions de dollars depuis 2009. En 2014, les agences d'aide humanitaire ont réussi à mobiliser 61 % des 305 millions de dollars recherchés pour mettre en œuvre le programme d'aide aux populations vulnérables dans le pays.

Le financement du CERF vient renforcer ce plan de réponse stratégique de 2014 pour le Niger et permettra d'intervenir dans différents secteurs tels que la sécurité alimentaire, la nutrition, la santé, ou l'éducation.

Le rôle du CERF est notamment de donner des contributions sur des fonds spéciaux immédiatement décaissables pour des projets humanitaires sous-financés. En 2014, le CERF a mis l'accent sur le Sahel et la Corne de l'Afrique qui font partie des régions les moins financées dans le monde en matière d'aide humanitaire.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...