Mali : Djibril Bassolé veut qu'on parvienne rapidement à un accord de paix

Écouter /

Djibril Ypènè Bassolé, Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, avec le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. Photo: ONU

Le processus de paix au Mali, avec la médiation du Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Djibril Bassolé, est en cours. Djibril Bassolé, médiateur de longue date, a été fortement impliqué dans l'établissement des Accords de Ouagadougou du 18 juin 2013.

Le Ministre Bassolé qui est intervenu au débat annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies, souligne l'importance d'arriver à un accord dans les délais les plus brefs afin d’éviter la détérioration de la situation dans l'ensemble de la région du Sahel.

Djibril Bassolé, a été le Médiateur conjoint ONU-Union africaine pour le Darfour du 1er août 2008 jusqu’au 30 avril 2011. M. Bassolé, qui avait été ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso en 2007-2008, a repris ce poste à la suite de son mandat au Darfour. De 2000 à 2007, il a été Ministre de la sécurité et a joué un rôle clef pour faciliter l'Accord de Ouagadougou, qui avait été signé en 2007 par le président Laurent Gbagbo de la Côte d'Ivoire, et le chef des Forces nouvelles, Guillaume Soro. M. Bassolé a travaillé en tant que membre de la Commission de médiation pour le conflit des Touaregs au Niger de 1994 et 1995. Il a également été membre du Comité international pour la supervision des élections au Togo en 1993-1994.

(Interview : Djibril Bassolé, Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...