Libye : il faut renforcer le dialogue pour rétablir la stabilité dans le pays, selon Ban Ki-moon

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon rencontre les représentants libyens à Tripoli. Photo:ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies a, lors d’une visite samedi 11 octobre à Tripoli, en Libye, exhorté les parties prenantes dans ce pays à s’engager dans les négociations de paix afin de résoudre la crise et rétablir la stabilité dans leur pays.

Selon un communiqué de presse publié par son porte-parole, Ban Ki-moon devrait rencontrer le Vice-président du parlement ainsi que d’autres membres de la Chambre des représentants qui avaient boycotté les séances parlementaires.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Italie, ainsi que des envoyés de plusieurs autres pays ont participé à la réunion. Ban Ki-moon était accompagné de son Représentant spécial en Libye, Bernardino Léon.

La visite du Secrétaire général intervient après le succès des efforts de son Représentant spécial, et de la Mission des Nations Unies en Libye (MANUL), pour relancer le dialogue entre les parlementaires.

Ce dialogue, entamé le 29 septembre, est fondé sur les principes de légitimité, d’inclusion et du rejet du terrorisme, et il constitue la première étape vers la résolution de la crise que traverse la Libye.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...