Libéria /Ebola : coup d'envoi de l'évaluation urgente des besoins en sécurité alimentaire

Écouter /
http://www.fao.org/emergencies/fao-in-action/stories/stories-detail/en/c/251888/

Photo : FAO

Au Libéria, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Programme alimentaires mondial (PAM), le ministère libérien de l'agriculture et leurs partenaires, dont Action contre la faim, ont débuté ce mardi une évaluation rapide urgente de la sécurité alimentaire dans les communautés affectées par l'épidémie de l'Ebola.

Selon le PAM, l'enquête devrait durer deux semaines, être effectuée dans 15 contés du pays, et cherche également à dresser un tableau de la situation de l'agriculture, des commerce et du secteur forestier.

Elle sera menée à travers une série d'interview, par téléphone là où il y a danger de contamination, ou, le cas échéant, en faisant du porte à porte, ainsi qu'à travers des rencontres avec les leaders des villages, les femmes et les jeunes. Des questionnaires seront également remis aux fermiers, aux personnes qui travaillent dans l'industrie forestière ainsi qu'aux commerçants.

L'évaluation a pour objectif d'identifier les besoins afin de définir les paramètres de la réponse coordonnée et intégrée qu'apporteront ensuite les humanitaires et le gouvernement.

L'impact de l'épidémie d'Ebola sur le Liberia depuis l'arrivée du virus en mars dernier a eu un impact « grave » sur la sécurité alimentaire, le commerce et l'agriculture. Selon les autorités du Libéria, l'incidence de l'épidémie sur le budget du pays pourrait s'élever à 115 millions de dollar sur 2014.

(Interview : Elizabeth Byrs, porte-parole du PAM ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...