Le Caire : Ban Ki-moon appelle à une solution durable entre Israël et Palestine pour la reconstruction à Gaza

Écouter /

Photo: ONU

Lors d’une conférence dimanche 12 octobre au Caire, en Egypte, sur la reconstruction de Gaza, le Secrétaire général des Nations Unies, a exhorté toutes les parties à la guerre de cet été de trouver une solution aux causes profondes du conflit pour éviter le « cycle répétitif de la construction et de destruction ».

« Nous sommes ici pour soutenir le peuple de Gaza qui a subi des souffrances terribles cet été », a déclaré M. Ban dans son discours à la Conférence du Caire en présence du Président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, et plusieurs ministres des affaires étrangères, dont celui de l’Egypte et de la Norvège.

Selon une déclaration du porte-parole de Ban Ki-moon, le chef de l’ONU devrait se rendre à Gaza mardi pour soutenir les efforts de reconstruction.

Plus de 2100 Palestiniens ont été tués lors du récent conflit qui a duré 51 jours, ainsi que plus de 70 Israéliens. Près d’un tiers de la population de Gaza a été déplacées de leurs maisons et des quartiers entiers ont été détruits par les forces israéliennes.

« Nous nous sommes engagés à apporter notre soutien. Nous avons décidé de reconstruire. Et pourtant, nous revoici. Le cycle de la construction et de destruction a continué, cette fois en pire », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies.

Des dizaines d’écoles, d’hôpitaux et de cliniques ont été détruits ou endommagés. Des structures de l’ONU abritant des femmes et des enfants ont été touchées, faisant de nombreuses victimes. Onze membres du personnel de l’ONU ont été tués au cours du conflit.

Pour agir de façon efficace, l’ONU et ses partenaires en Palestine ont développés avec le gouvernement palestinien l ‘« Appel d’urgence pour Gaza », qui s’élève à environ 2,1 milliards de dollars pour les premiers efforts de reconstruction.

Le chef de l’ONU a néanmoins souligné qu’il faut impérativement trouver une solution politique pour réaliser une paix durable, et l’accord de réconciliation global conclu au Caire le 25 Septembre a, selon lui, été un premier pas dans ce sens.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...