L'agriculture familiale au cœur de la sécurité alimentaire en Afrique

Écouter /

Kiroka (Tanzanie) – Un agriculteur participant à un projet de la FAO examine son riz-Photo: ©FAO/Daniel Hayduk

Le thème de la Journée internationale de l'alimentation 2014, qui sera célébrée le mercredi 16 octobre est «Nourrir le monde, préserver la planète», et doit permettre de mettre en avant le rôle de l'agriculture familiale dans le renforcement de la sécurité alimentaire mais également la  protection de l'environnement.

A cette occasion, le président du Fonds international pour le développement agricole, FIDA, Kanayo Nwanze, dans un entretien avec la Radio des Nations Unies, a souligné l'importance de l'agriculture familiale pour le développement en Afrique et appelé les dirigeants africains à plus investir dans l'agriculture.

 Il a rappelé le principal engagement de la déclaration de Maputo pris par les membres de l'Union africaine de consacrer au moins 10% des budgets nationaux au développement de l'agriculture et du monde rural.

 Kanayo Nwanze a expliqué l'exode rural comme une conséquence du sous-investissement dans les campagnes et affirmé que l'immigration et le terrorisme étaient des symptômes  de ce déficit d'investissement.

Au sujet d'Ebola, il a souligné les conséquences de l'épidémie sur la sécurité alimentaire de la région et appelé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour mettre fin à ce problème.
L'Assemblée générale des Nations Unies a fait de 2014 l'Année internationale de l'agriculture familiale, afin de reconnaître la contribution significative de cette agriculture à l’éradication de la faim et de la pauvreté et de la remettre au centre des politiques agricoles, environnementales et sociales dans les programmes d'action nationaux.

(Interview: Kanayo Nwanze, président du Fonds international pour le développement agricole, FIDA; propos recueillis par Jocelyne Sambira)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...