“La Somalie est sur la bonne voie” : Ban Ki-moon en visite dans la Corne de l’Afrique

Écouter /

Le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki Moon, s’adresse à la presse avec le Président de la Somalie, Hassan Sheikh Mohamud. Photo ONU / Ilyas Ahmed

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a poursuivi mercredi 29 octobre sa tournée dans la région de la Corne de l'Afrique. Avec le Président du groupe de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, et une délégation de dirigeants d’organisations internationales, il s'est rendu à Mogadiscio, en Somalie, où il a échangé avec le président Hassan Sheikh Mohamoud.

La Somalie est sur la bonne voie“, a-t-il déclaré,  saluant les progrès déjà réalisés en matière de sécurité dans la lutte contre les rebelles d'Al-Shabaab. Il a également noté les reformes politiques entreprises en vue des élections nationales prévues en 2016.

Rappelant l'engagement de la communauté internationale à soutenir le peuple somalien, dans cette phase de transition politique et économique après plus de vingt ans de conflits, Ban Ki-moon a expliqué que si la Somalie était toujours confrontée à de nombreux défis en termes de sécurité, de développement ou de gouvernance, les progrès récents étaient encourageants. Il a ajouté que la stabilité de la Somalie était essentielle à la sécurité et à la prospérité économique de la Corne de l'Afrique.

La délégation menée par le Secrétaire général des Nations Unies a annoncé le renforcement des programmes d'aide à la Somalie sur le terrain pour lui permettre d'atteindre ses objectifs de développement et finaliser le processus de consolidation de la paix. Ban Ki-moon a également appelé les partenaires internationaux à contribuer au financement des besoins humanitaires du pays, soulignant que plus de 3 millions de personnes en Somalie avaient besoin d'aide humanitaire.

Selon Aleem Siddique, chargé de communication pour la Mission des Nations Unies en Somalie, l'engagement des Nations Unies pour la Somalie est un engagement sur le long terme, pour reconstruire les institutions de l'Etat, restaurer la paix et la sécurité.

Concernant la question des réfugiés, il a dit que de nombreux réfugiés étaient déjà rentrés en Somalie, et qu'ils jouaient un rôle essentiel dans la reconstruction du pays. Le rythme de retour des réfugiés, d'après Aleem Siddique, doit néanmoins se faire sur la base du volontariat, et avec un rythme raisonnable pour permettre au gouvernement de fournir aux réfugiés de retour dans leur pays de bonnes conditions d'accueil.

Après sa visite en Somalie, le Secrétaire général des Nations Unies a visité le camp de Dadaab au Kenya, l'un des plus grands camps de réfugiés du monde, qui accueille près de 400 000 Somaliens.

(Extrait sonore : Aleem Siddique, chargé de communication pour l'ONU en Somalie, propos recueillis par Priscilla Lecomte)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...