La Haye: le Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a comparu devant la CPI

Écouter /

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, devant la Cour pénale internationale (CPI).
Photo ICC-CPI

Le Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a comparu mercredi 8 octobre devant la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye. L’audience a examiné la requête de report de l’accusation, ainsi que la demande de la défense d’abandonner les poursuites.

Le Président Uhuru Kenyatta est à La Haye pour répondre à une convocation de la CPI qui accuse le Chef de l'État kenyan d'avoir des responsabilités dans les violences post-électorales de 2007-2008.

Les juges de la CPI ont convoqué le Président Uhuru Kenyatta afin qu'il s'explique sur la défection de témoins clefs et sur la non mise à disposition de la Cour Pénale Internationale d'éléments de preuve.

Le Bureau du procureur explique qu'ajourner le procès permettrait de maintenir en fait les charges contre Uhuru Kenyatta, le temps que l'enquête puisse reprendre, peut-être dans quelques années.

Uhuru Kenyatta est accusé en tant que coauteur indirect de cinq chefs de crimes contre l’humanité. Il s'agit de meurtre, de déportation ou transfert forcé de population, de viol, de persécution, et autres actes inhumains qui auraient été commis pendant les violences post-électorales au Kenya en 2007-2008.

Avant de se rendre à la Haye, Uhuru Kenyatta a déclaré devant le Parlement de son pays que sa fonction serait assurée en son absence par le vice Chef de l'État, William Ruto.

Lors de ces violences survenues en 2007-2008 au Kenya, plus de 1300 personnes avaient péri. Kenyatta a été élu président l'année dernière.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...