Israël-Palestine : coopérer pour trouver une solution à long terme est vitale, selon un Rapporteur spécial de l’ONU

Écouter /

Dans la bande de Gaza, photo UNRWA Espagne

Le Rapporteur Spécial de l’ONU sur les droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, Makarim Wibisono, a présenté mercredi 29 octobre son rapport devant le troisième comité de l'Assemblée Générale des Nations Unies.

Lors d'une conférence de presse à New York, le Rapporteur Spécial qui a été nommé au mois de juin dernier a expliqué qu'il a été choqué par ses échanges avec les victimes des bombardements de l'été qui ont fait plus de 2 000 morts, dont la majorité était des civils.

« Des dizaines de milliers d'enfants continuent à vivre avec des blessures et des traumatismes psychologiques, pour avoir vu de leurs propres yeux les massacres horribles de membres de leurs familles, d'amis ou de voisins. »

Il a expliqué que la situation humanitaire restait très préoccupante dans la bande de Gaza et appelé à accélérer les efforts de reconstruction, dans la perspective de l'hiver. Il a ainsi évoqué la situation des personnes déplacées vivant encore dans les écoles et partageant une dizaine de toilettes pour plusieurs milliers de personnes, la promiscuité et le manque d'hygiène entrainant des problèmes de santé telles que les diarrhées et les maladies de peau.

Au-delà du nécessaire effort de reconstruction, il a appelé Israël et la Palestine à coopérer pour trouver une solution à long terme. Il a insisté sur l'impact négatif du blocus sur la sécurité alimentaire et l'activité économique à Gaza. « Si rien n'est fait pour lever le blocus, la population de Gaza, dans quelques années, sera tout simplement… morte » a-t-il conclu.

Répondant aux questions des journalistes sur la difficulté de mener à bien son mandat, il a déclaré faire tout son possible pour conserver un point de vue impartial et objectif. Il a regretté qu'Israël ne lui ait pas permis de visiter les territoires occupes.

Il a défendu la recherche d'une solution politique qui passe d'après lui par la solution des deux états. Selon lui, la réussite du processus de paix sera la clé du respect des droits de l'homme dans les territoires occupés de Palestine.

(Extrait sonore : Makarim Wibisono, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...