Gaza: l'OMS a besoin de 8,7 milliards de dollars pour reconstruire le système de santé

Écouter /

l’hôpital de Wafa a été gravement endommagé par le conflit. Photo OMS/Gaza

A Gaza, L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a lancé un appel à la communauté internationale pour financer à hauteur de 8,7 milliards de dollars, la reconstruction et l’amélioration du système de santé.

Cette demande s'inscrit dans un effort global de 45 milions de dollars en faveur du système de santé de Gaza gravement touché par le conflit et les bombardements qui ont détruit de nombreuses infrastructures pendant les mois de juillet et d'aout 2014.

S'adressant aux journalistes depuis Genève, le porte-parole de l'OMS Christian Leidmer a expliqué que les besoins en matière de services de santé étaient immenses. 67 centres de santé étant endommagés à des degrés divers dont 7 complètement détruits, selon les dernières estimations de l’OMS.

Il a ajouté  que les stocks de médicaments étaient vides et les personnels épuisés, ayant eu à traiter non seulement les milliers de blessés qui étaient arrivés pendant le conflit mais surtout après, lorsque la fin des combats a permis de se déplacer et de se rendre à l’hôpital en sécurité. D’après l’OMS, le conflit a fait 2145 morts et  11231 blessés, dont 10% auront probablement des séquelles à vie ou à long terme. A noter que 23 travailleurs de santé ont été tués et 83 autres blessés pendant les  51 jours qu'a duré le conflit.

L'effort global de 45 millions de dollars doit permettre de former les travailleurs de santé et assurer le paiement régulier de leurs salaires, résoudre les besoins en matière de soins aux personnes âgées, souffrant de handicap ou de problèmes de santé mentale, améliorer l'identification et le soin des maladies non-infectieuses comme l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, le diabète ou le cancer.

Le porte-parole de l’OMS a mis également l’accent sur les besoins en matière de santé mentale :

“Jusqu'à 20% de la population de Gaza, soit 360 000 personnes, pourraient avoir besoin de traitement psychologique suite au conflit, Il y avait déjà des manques en termes de soins de santé mentale, cela devient encore plus urgent maintenant"  

C’est sur cette priorité que se concentre un projet à long terme de l’OMS d’une durée de trois ans en faveur des services de santé mentale, dont l'objectif est notamment d'équiper tous les centres de santé de base de Gaza avec du personnel qualifié, et proposer des services d'écoute psychologique. L'OMS prévoit également de construire des établissements spécialisés pour prendre en charge les cas les plus graves.

(Extrait sonore: Christian Leidmer, porte-parole de l'OMS)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...