Forum des Jeunes à Baku: le temps de l’action c’est maintenant, selon l'OIF

Écouter /

Ma-Umba Mabiala à Bakou. Photo radio ONU / Basma Baghall

Le premier forum sur les politiques de la jeunesse s'est ouvert mardi 28 octobre à Bakou, en Azerbaidjan. Ce forum réunit plus de 700 représentants de la jeunesse  venus faire entendre leur voix et insister sur la nécessité de la mise en œuvre des politiques de la jeunesse  dans leurs pays.

Ma-umba Mabiala  est le Directeur de l'Éducation et de la Jeunesse à l'Organisation Internationale de la Francophonie. L'organisation regroupe  77 états, dont  57 membres et 20 membres observateurs repartis sur les 5 continents. Le rôle de l'OIF  est la promotion de la langue française à travers le monde mais aussi, les valeurs humaines sur lesquelles elle se base pour promouvoir  la  solidarité et la coopération pour les états qui ont le français en commun.

Pour Ma-umba Mabiala il est important pour lui de participer à ce forum car dans les pays membres de l'OIF, les jeunes représentent 60% de la population et qu'il faut que des stratégies soient mises sur place sur la jeunesse afin qu'elle soit associée dans les prises de décision à tous les niveaux.  Les jeunes font face à de nombreux défis  dont le manque d'emploi, et le manque de formation, les deux étant liés.

L'attente principale du Directeur de l'Éducation et de la Jeunesse à l'OIF est d'obtenir des recommandations sur des actions concrètes qui pourraient être mises sur place dans chaque état car le ''temps de l'Action, c'est maintenant''.

(Interview: Ma-umba Mabiala, Directeur de l'Éducation et de la Jeunesse à l'Organisation Internationale de la Francophonie; propos recueillis depuis Baku par Basma Baghall pour la Radio des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...