Ebola : deux vaccins vont être testés en Suisse

Écouter /

Des professionnels de santé participant à la lutte contre Ebola en Guinée. Photo OMS/T. Jasarevic

Des vaccins expérimentaux contre le virus Ebola pourront être testés sur des patients humains incessamment. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les premiers essais cliniques doivent commencer « dans deux semaines » et devraient durer de six mois à un an. L'entreprise pharmaceutique britannique GSK procédera à des essais cliniques à Lausanne en Suisse dès le mois de novembre. Elle a déjà entamé des tests aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Mali.

Quant à l'autre principal candidat à ces tests, NewLink Genetics, des essais vont être effectués à Genève après ceux effectués aux Etats-Unis, en Allemagne au Gabon et au Kenya.

Les premiers résultats de ces essais cliniques devraient être disponibles en Décembre. Si les tests s'avèrent positifs, ces vaccins expérimentaux de GSK ou de NewLink Genetics, seront disponibles au début de l’année prochaine. Mais l'OMS précise qu'il est encore prématuré de déterminer si ces vaccins pourront alors être testés à grande échelle dans les pays touchés par Ebola. L'agence met ainsi en avant l'importance de la sécurité du protocole des vaccins mais aussi le niveau de dose requis dans ce genre de situation.

Dans tous les cas, Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général de l’OMS pour les systèmes de santé et l’innovation, rappelle qu'il « n’existe aucun vaccin qui n’a pas d’effets secondaires », non sans rappeler « qu’il sera impossible de tomber malade à la suite de la prise de ces vaccins, car ils ne contiennent pas suffisamment du matériel génétique provenant du virus ».

Pour ces essais, près de 250 bénévoles sont candidats dont la moitié d’entre eux en Suisse (Lausanne, Genève). Les volontaires doivent être des adultes en bonne santé, âgés de 18 à 65 ans.

Il faut juste signaler que l'épidémie d'Ebola a fait 4.555 morts sur 9.216 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon le dernier bilan publié vendredi par l’OMS.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...