Cuba : l’Assemblée générale adopte une nouvelle résolution contre le blocus imposé par les Etats-Unis

Écouter /

La Havane, Cuba. Photo ONU / Milton Grant.

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté, mardi 28 octobre,  une résolution sur la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par les Etats-Unis.

S'exprimant avant le vote, le Ministre cubain des relations extérieures, Bruno Rodriguez Parrilla, a insisté sur l'importance de défendre le droit de tous les pays à la souveraineté nationale, au libre-échange et à la liberté de navigation.

Il a expliqué que le blocus appliqué par les États-Unis à Cuba s'était renforcé au cours des douze derniers mois, à travers, par exemple, l'application d'amendes aux banques réalisant des transactions avec Cuba. Il a ainsi cité le cas de la banque française BNP Paribas.

Au total, le préjudice économique, d'après le ministre cubain, s'élèverait à 1 112 milliards de dollars, et les conséquences du blocus, a-t-il ajouté, se font sentir dans de nombreux domaines, dont le secteur de la santé.

Déclarant qu' "aucune personne honnête dans le monde, pas même aux États-Unis, ne pourrait justifier les conséquences dévastatrices de ce blocus", il a souligné que Cuba n'avait jamais menacé la sécurité nationale des Etats-Unis.

"Le blocus fait du tort à Cuba, mais il en fait aussi aux États-Unis", a dit Bruno Parilla, ajoutant que la levée du blocus « exercerait une influence unitaire en faveur de la paix et du règlement pacifiques des conflits et des différends ».

Le ministre cubain a invité l'administration des Etats-Unis à nouer des relations « mutuellement respectueuses et réciproques, fondées sur l'égalité souveraine, les principes du droit international et la Charte des Nations Unies » avec Cuba, précisant que, « indépendamment de nos différences, nous pouvons coexister et avoir des relations civilisées ».

Il a conclu en disant que Cuba ne renoncerait jamais au socialisme et à sa lutte pour un « équilibre du monde ».

La résolution a été votée avec deux voix contre et trois abstentions. Le ministre cubain a rappelé que ce sujet était examiné par l'Assemblée Générale pour la 23ème fois.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...