Bilan annuel du Conseil de sécurité : des progrès obtenus dans le maintien de la paix en Afrique

Écouter /

Le Conseil de Sécurité de l’ONU. Photo ONU

Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont débattu ce mercredi du rapport annuel d'activité du Conseil qui doit être présenté jeudi 23 octobre à l'Assemblée générale.

Le rapport, présenté par Eugene Richard Gasana, le Représentant permanent du Rwanda auprès l'ONU, qui détenait la présidence du Conseil en juillet, couvre la période du 1er aout 2013 au 31 juillet 2014.

L'ambassadeur Gasana a, dans son introduction, noté que 55 résolutions ont été adoptées pendant cette période, la plupart concernant l'Afrique. Il a mis l'accent sur les succès obtenus par le Conseil de sécurité, notamment dans le domaine du maintien de la paix sur le continent africain.

Il a ainsi cité la Somalie, où l'armée nationale soutenue par la mission de l'Union Africaine a continué à avancer face à Al-Shabaab, la Guinée Bissau où l'ordre constitutionnel, bien que fragile, a été rétabli, ou encore la République Démocratique du Congo où une force d'intervention a été déployée pour neutraliser tous les groupes armés, conduisant  à la défaite du mouvement M-23.

Revenant sur la situation en RDC, il a cependant regretté que certains mouvements comme les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, les FDLR, demeuraient actives à l'Est du pays.

Néanmoins, malgré ces progrès, a-t-il poursuivi, le Conseil de Sécurité a dû faire face à de nouvelles vagues de violences,  au Soudan du Sud, en Lybie ou en République Centrafricaine, donnant lieu à de graves violations des droits de l'homme, et conduisant le Conseil de sécurité à renforcer la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud, et instaurer la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine, la MINUSCA, pour remplacer la mission de l'Union Africaine, la MISCA.

L'ambassadeur a également évoqué les résolutions prises par le Conseil de sécurité concernant les conflits au Yémen, en Syrie ou en Ukraine, ainsi que les différents travaux thématiques menés par le Conseil.

Il a conclu en espérant que le Conseil améliore la réalisation de ses rapports annuels en intégrant une évaluation de son efficacité à maintenir la paix et la sécurité dans le monde.

(Mise en perspective: Priscilla Lecomte)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...