Ban Ki-Moon à Gaza: “Les Nations Unies sont solidaires avec le peuple palestinien”

Écouter /

Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies en visite dans une école à Gaza.
Photo ONU/ Shareef Sarhan.

La tournée du Secrétaire général des Nations Unies au Proche-Orient s'est poursuivie aujourd'hui à Gaza, où Ban Ki-Moon a échangé avec des ministres du gouvernement palestinien d'union nationale, dont le vice premier ministre Ziad Abou Amar. Il a appelé le nouveau gouvernement a rétablir son autorité sur la bande de Gaza.

Le Secrétaire général a tout d’abord visité une école située dans le camp de Jabālīyah, qui avait été bombardée pendant le conflit. Il y a rencontré des enfants et des enseignants et s'est adressé à la population de ce camp de réfugiés. Il s'est dit personnellement ému par l'ampleur des destructions en Palestine et a réaffirmé la solidarité des Nations Unies avec le peuple palestinien.

Il a affirmé que "la destruction de Gaza [était] une honte pour la communauté internationale'". Il a ajouté qu'il était "déterminé à faire tout [son] possible pour soutenir les efforts politiques, pour mettre fin définitivement à ce presque demi-siècle d'occupation, assurer les besoins légitimes d'Israël en matière de sécurité et  établir la paix une bonne fois pour toutes."

Ajoutant que le cycle de destruction/reconstruction devait cesser, le Secrétaire général a dit qu'il quittait Gaza avec l'espoir d'apporter au peuple palestinien un meilleur avenir. Il s'est notamment félicité de l'arrivée des premiers camions de matériaux qui devraient permettre de démarrer la phase de reconstruction.

Ban Ki-Moon doit visiter également un projet de soutien à la pêche financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et rencontrer des réfugiés palestiniens. A l'issue de sa visite, il se rendra dans un kibboutz du sud d'Israël dont les habitants ont subi des tirs de roquettes pendant le conflit.

La visite de Ban Ki-moon à Gaza intervient deux jours après la conférence du Caire, en Egypte qui a permis de mobiliser 5,4 milliards de dollars pour la reconstruction de Gaza après les destructions considérables causées par les bombardements et l’invasion israélienne de cet été. Près d’un tiers de la population de Gaza a été déplacée au cours des 51 jours du conflit.

(Extrait sonore: Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, à Gaza)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...