UNICEF/Libéria : la lutte contre le virus Ébola a un impact considérable sur les enfants

Écouter /

Photo : UNICEF

Poursuivant sa mobilisation contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se félicite de l'engagement pris par le Gouvernement cubain de détacher 165 professionnels de santé chargés de prodiguer des soins contre la maladie, principalement en Sierra Leone.

En revanche, au Libéria voisin, l'UNICEF s'inquiète de l'impact négatif sur la santé des enfants, des conséquences de la progression du virus. Selon le Fonds, l'intensification des efforts visant à enrayer la propagation du virus Ebola a un impact considérable sur les enfants. Au Libéria, le virus a gravement perturbé les services de santé pour les enfants, causé la fermeture d’écoles et laissé des milliers d’enfants sans parent.

Par voie de conséquence, les enfants sont en train de mourir de la rougeole et d’autres maladies à prévention vaccinale et les femmes enceintes disposent de peu d’endroits pour accoucher en toute sécurité.

Au cours de la décennie précédente, le Libéria est passé d’un pays plongé dans un conflit dévastateur à un pays pouvant célébrer le plus haut taux de baisse de la mortalité des enfants en Afrique. Maintenant, le virus Ebola menace d’anéantir tous les gains durement gagnés pour les enfants et pour le Libéria.

L'UNICEF dit que presque tous les établissements de santé ont été fermés ou fonctionnent partiellement. Les enfants ne reçoivent pas les vaccinations ou traitements pour les maladies courantes de l’enfance qui représentent la majorité des décès chez les enfants de moins de 5 ans, dont le paludisme, la pneumonie, la diarrhée et la malnutrition aiguë sévère.

A ce jour l’UNICEF a transporté par avion, avec le soutien de la Banque mondiale, près de 248 tonnes de matériel comprenant des équipements de protection individuelle, des trousses d’hygiène, du chlore avec la plus grande livraison de chlore jamais opérée dans l’histoire de l’UNICEF, des bâches en plastique, des sels de réhydratation orale pour la traitement de la diarrhée et d’autres fournitures médicales d’urgence.

Au cours de la semaine passée, l’UNICEF, en collaboration avec des partenaires du Libéria, a distribué 9.000 kits d’hygiène à 45.000 personnes à West Point, une communauté pauvre et densément peuplée à Monrovia qui avait été fortement impactée par la flambée de fièvre Ebola, et qui était également sujette à des taux élevés des maladies diarrhéiques aqueuse aiguë. Chaque kit comprend deux seaux de 10 litres, des comprimés de purification de l’eau et du savon.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...