Syrie : le PAM va réduire drastiquement son aide alimentaire faute de fonds

Écouter /

Des employés du Programme alimentaire mondial (PAM) distribuent des rations alimentaires à des familles déplacées en provenance de Yarmouk, en Syrie. Photo: PAM/Bashar Elias

Faute de financements, le Programme alimentaire mondial (PAM) va devoir réduire drastiquement leur aide alimentaire à six millions de Syriens à l’intérieur du pays et dans les pays voisins. Les rations alimentaires seraient ainsi réduites de 40% d’ici au mois d’octobre et 60 % en novembre. L'agence basée à Rome a un besoin urgent de 44 millions de dollars pour ses opérations en Syrie, et de 56 millions de dollars supplémentaires pour l’aide aux réfugiés dans les pays voisins.

Alors que les conditions d’accès aux populations qui en ont le plus besoin se sont améliorées, davantage de convois d’aide ayant pu franchir les lignes de front cet été, l’appauvrissement des rations alimentaires va rendre l’hiver encore plus pénible pour les habitants. Le Programme alimentaire mondial a ainsi distribué en août des rations alimentaires à 4,1 millions de personnes en Syrie, un nombre record.

Ce manque de fonds pourrait aussi se traduire par une révision à la baisse de l'aide du PAM aux Syriens réfugiés dans les pays limitrophes – Liban, Jordanie, Turquie et Iraq.

Par ailleurs, le PAM rappelle qu'il s’écoule environ trois mois entre le moment où il passe commande de nourriture et celui où l'agence le distribue sur le terrain, ce qui fait que la pénurie va se faire sentir au moment où les populations ont le plus besoin de l’aide.

Pour toutes ses opérations jusqu’à la fin de l’année, le PAM a besoin de 352 millions de dollars dont 95 millions de dollars pour ses activités à l'intérieur de la Syrie et 257 millions de dollars pour venir en aide aux réfugiés dans les pays voisins.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...