Sommet sur le climat : les évènements météorologiques extrêmes montrent qu’il est urgent d’agir – ONU

Écouter /

Le changement climatique entraîne des déplacements croissants en Afrique, où des régions sont ravagées par la sécheresse. Photo UNHCR/B. Bannon

À quelques heures de l’ouverture du Sommet de l’ONU sur le climat, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophes, Margareta Wahlström, a prévenu que les catastrophes causées par des évènements météorologiques extrêmes seront la nouvelle norme si la lutte contre les changements climatiques n’est pas rapidement renforcée.

« Les chefs d’État vont devoir prendre des engagements au niveau national pour atténuer les risques de catastrophes et pour assurer l’adaptation à la nouvelle réalité, et nous espérons que leurs annonces incluront des engagements dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes », a dit Margareta Wahlström dans un communiqué de presse.

Le Sommet sur le climat qui commence mardi est organisé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. De nombreux chefs d’États et de gouvernement doivent y participer pour susciter une mobilisation au niveau mondial pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour stimuler les investissements en matière de résilience.

Margareta Wahlström a estimé que la multiplication des évènements météorologiques extrêmes dans le monde devrait contribuer à renforcer la détermination des chefs d’États et de gouvernements et des entreprises qui participeront au Sommet de l’ONU à agir.

Au cours du week-end, la capitale des Philippines, Manille, a été frappée par des inondations, forçant à évacuer environ 200.000 personnes après le passage de la tempête tropicale Fung Wong.

De son côté, le Secrétaire général Ban Ki-moon s’est félicité du grand nombre de participants à la Marche pour le climat qui a eu lieu dimanche à New York, notant que de plus en plus de gens prennent conscience de l’existence des changements climatiques et de la façon dont ils affectent les communautés et les économies dans le monde.

« Demain, au Sommet sur le climat, nous verrons que les gouvernements, les investisseurs et les entreprises ont compris les opportunités considérables d’un avenir durable et résilient. J’ai demandé à tous les participants de s’engager à prendre des mesures de changement », a dit M. Ban dans un discours prononcé lundi lors d’une cérémonie pour marquer le lancement de la Semaine pour le climat.

« Les mesures que nous prenons aujourd’hui serviront à ouvrir la voie vers davantage d’opportunités, de prospérité et de dignité pour chacun dans le monde entier. C’est pour cela que nous devons relancer la dynamique politique pour conclure un accord universel sur le climat à Paris en 2015. Nous devons nous assurer que tous les pays ont accès aux ressources financières et aux investissements nécessaires pour renforcer la résilience », a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...