Situation en Iraq : débat au Conseil de sécurité pour agir contre l'EIIL

Écouter /

Salle du conseil de sécurité- Photo: ONU

Le Conseil de sécurité réuni au niveau ministériel ce vendredi 19 septembre à New York, et présidé par John Kerry, le Secrétaire d'État américain, a examiné la situation en Iraq.

Les membres du Conseil ont à l'ouverture de cette réunion, adopté une déclaration présidentielle dans laquelle les quinze ont condamné catégoriquement les attaques perpétrées par des organisations terroristes, notamment l'EIIL, l' « État islamique d'Iraq et du Levant » et par les groupes armés qui lui sont associés en Iraq, en Syrie et au Liban.

Lors de la réunion du Conseil, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov, a rappelé que l’EIIL et les groupes armés affiliés avaient pris le contrôle de grandes parties du nord et de l’ouest de l’Iraq, étant doté d’armes et d’importantes ressources financières et naturelles.

« La Mission des Nations Unies en Iraq a observé la stratégie de terreur de cette organisation, qui se poursuit même après la chute de Mossoul. Son contrôle sur de larges territoires tant en Iraq qu’en Syrie, combiné à leur idéologie animée par la haine, la peur et le nihilisme, ont fait de l’EIIL un danger évident pour l’unité de l’Iraq et une menace à la sécurité régionale et internationale », a indiqué le Représentant spécial.

Nickolay Mladenov a rappelé que 1,8 million d’Iraquiens avaient été déplacés depuis janvier, dont 850.000 ont trouvé refuge dans la région du Kurdistan. Avec l’hiver qui approche, il a souligné la nécessité de prendre des mesures cruciales.

Le Conseil de sécurité a insisté sur le fait que le terrorisme ne peut âtre vaincu qu’à la faveur d’une démarche suivie et globale, fondée sur la participation et la collaboration actives de l’ensemble des États et des organismes internationaux et régionaux, propre à contrer, affaiblir, isoler et neutraliser la menace terroriste.

Dans cette déclaration, le Conseil a prié instamment la communauté internationale de renforcer et d’élargir, dans le respect du droit international, l’appui qu’elle fournit au Gouvernement iraquien dans sa lutte contre I’EIIL et les groupes armés qui lui sont associés. I1 s'est félicité de la tenue de la Conférence internationale sur la paix et la sécurité en Iraq, le 15 septembre 2014 à Paris, ainsi que de la réunion au sommet consacrée à la lutte contre la menace mondiale créée par les combattants terroristes étrangers qu’il va lui-même tenir le 24 septembre prochain.

Et les membres du Conseil de sécurité ont salué la formation du nouveau Gouvernement iraquien et ont demandé à la communauté internationale d’appuyer les efforts que ce pays déploie pour renforcer les institutions démocratiques, maintenir la sécurité, lutter contre le terrorisme, et assurer un avenir sûr, stable et prospère au peuple iraquien.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...