Réforme du Conseil de sécurité : suspension volontaire du veto en cas d'atrocités de masse

Écouter /

Photo ONU

La France a proposé jeudi que les cinq membres permanents du Conseil de sécurité s'engagent volontairement et collectivement à ne pas recourir au veto lorsque des atrocités de masse sont commises, a annoncé le Ministre français des affaires étrangères et du développement international, lors d'un point de presse au Siège de l'ONU à New York.

Selon Laurent Fabius, ce mécanisme pourrait être activé par le Secrétaire général des Nations Unies, le cas échéant à la demande du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme ou de cinquante Etats Membres des Nations Unies, en cas de crimes de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre sur une grande échelle.

Aussi, cette initiative serait en accord avec les principes d'utilisation du veto stipulés dans la charte des Nations Unies.

La proposition est soutenue par le Mexique, qui fait partie du groupe de pays qui cherchent par ailleurs à abolir le droit de veto au Conseil.

Le Ministre français des affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, et le Ministre mexicain des affaires étrangères, José Antonio Meade Kuribreña, ont co-présidé jeudi une réunion ministérielle en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, afin de promouvoir cette proposition.

Les deux ministres se sont félicités de la participation d'une trentaine de ministres à la réunion.

La France compte poursuivre le dialogue qu'elle a entamé pour faire avancer la proposition avec les autres membres permanents du Conseil de sécurité.

La France et le Mexique œuvrerons ensemble à maintenir la dynamique autour de cette initiative, auprès des Etats Membres des Nations Unies et de la société civile, notamment dans la perspective du 70ème anniversaire des Nations Unies en 2015.

(Extrait sonore : Laurent Fabius, Ministre français des affaires étrangères et du développement international)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...