RDC: Le début des travaux de construction du barrage Ruzizi III prévu pour 2016

Écouter /

Centrale électrique de la Ruzizi, Sud-Kivu. Photo Monuc/Marie Frechon

Le Directeur général de l'organisation de la CEPGL pour l'Energie des pays des Grands Lacs (EGL), Alphonse Muyumba Kalenge, a annoncé mardi 16 septembre à Bujumbura que les travaux de construction de la centrale hydro-électrique de Ruzizi III vont commencer en 2016. La construction de cette centrale est un projet des Etats membres de la CEPGL (RDC, Burundi et Rwanda). L'énergie produite, 147 mégawatts, devrait être utilisée à part égale par les trois pays.

Alphonse Muyumba affirme que ce projet devrait contribuer à résoudre le problème d'accès à l'électricité que connaissent plusieurs villes rwandaises, congolaises et burundaises.

« Nous connaissons beaucoup de déficits d'électricité dans nos grandes villes : les cités comme Bujumbura, Bukavu et bien d'autres au Rwanda », explique-t-il, à l'issue d'une réunion des bailleurs, ministres et experts de l'énergie de ces trois pays.

Au sujet du travail effectué par la structure dont il est le directeur général, il fait savoir que l'EGL a reçu le mandat des Etats de la CEPGL de mener les études et les négociations avec un investisseur développeur sélectionné à la suite d'un appel d'offre international lancé en 2012 pour construire la centrale hydroélectrique de Ruzizi III.

Le coût des travaux est estimé à 650 millions de dollars américains. La construction du barrage devrait être financée notamment par l'Union européenne, la Banque mondiale et la Banque africaine pour le développement (BAD).

Pour Alphonse Muyumba, les travaux de construction pourraient durer environ 5 ans.

(Extrait sonore: Alphonse Muyumba Kalenge, Directeur général de l'organisation de la CEPGL pour l'Energie des pays des Grands Lacs (EGL); propos recueillis par Pierre Claver Nkurunziza, pour Radio Okapi à Bujumbura)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...