Petits Etats insulaires en développement : Les Comores face au changement climatique

Écouter /

cérémonie d’ouverture de la Conférence sur les petits Etats insulaires en développement, Apia, Samoa- UN Photo

Au Samoa, les orateurs se succèdent à la 3ème Conférence internationale sur les petits Etats insulaires en développement. Riad Meddeb, Conseiller économique principal du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a évoqué mercredi 03 septembre, les conséquences du changement climatiques sur les Iles Comores.

Il a déclaré que « Les Comores subissent les effets néfastes du dérèglement climatique à différents niveaux. Que ça soit par l'érosion maritime et les pertes des plages, nous subissons également sur les quarante dernières années plus de 12 cyclones extrêmement importants qui ont détruits la grande partie de la grande partie des terres agricoles. »

« Nous subissons également les destructions de toutes les infrastructures aussi bien routières que téléphoniques sachant que nous sommes un petit Etat insulaire en développement », a-t-il ajouté.

De son côté, José Graziano da Silva, le Directeur général de la FAO, a  déclaré qu'affronter le changement climatique n’est pas juste une question de survie pour les petits Etats insulaires. La communauté internationale devrait le considérer comme un défi à relever pour prendre des mesures concertées et intensifier les efforts en faveur d’un modèle de développement durable.

Et le Secrétaire général des Nations Unies, après sa participation à la Conférence de Samoa, suivie de sa tournée en Australie et en Nouvelle Zélande, a saisi l'occasion de sa visite à l'Université d'Auckland pour condamner le meurtre brutal des civils en Iraq commis par les membres de l'organisation « Etat islamique en Iraq et au Levant ». C'était après l'assassinat d'un deuxième journaliste américain.

(Extrait sonore : Riad Meddeb, Conseiller économique principal du PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...