ONU : la couche d'ozone en voie de reconstitution

Écouter /

Photo : PNUE

La reconstitution de la couche d’ozone protégeant la Terre est en bonne voie, grâce à l'action internationale concertée engagée contre les substances appauvrissant l’ozone, selon un nouveau bilan de 300 scientifiques lancé ce mercredi au Siège de l'ONU à New York.

Selon l’Évaluation scientifique de l’appauvrissement de la couche d’ozone 2014,publiée par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la couche d'ozone pourrait être restaurée d'ici quelques décennies

La couche d’ozone stratosphérique, fragile bouclier de gaz, protège la Terre des rayons ultraviolets nocifs émis par le soleil.

Le bilan souligne que sans le Protocole de Montréal et les accords connexes, les niveaux atmosphériques de substances appauvrissant l’ozone auraient pu décupler d’ici à 2050.

Aussi, d'après les modèles mondiaux le Protocole aura permis d’empêcher 2 millions de cas de cancer de la peau chaque année d’ici à 2030, d'éviter des dommages aux yeux et aux systèmes immunitaires humains, et de protéger les espèces sauvages et l’agriculture, précise le PNUE.

L’élimination progressive des substances appauvrissant l'ozone a eu des retombées positives pour le climat mondial car beaucoup de ces substances sont également de puissants gaz à effet de serre.

Cependant le rapport d’évaluation met en garde contre l’augmentation rapide de certains produits de remplacement, eux aussi de puissants gaz à effet de serre, qui risquent de compromettre ces gains. Il note également que des possibilités existent d'éviter les effets climatiques dommageables de ces substituts.

(Extrait sonore : Geir Braathen, scientifique principal à l’OMM ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...