OMI/Journée mondiale de la mer 2014 : pour mieux appliquer les conventions martimes

Écouter /

Journée mondiale de la mer 2014. Photo OMI.

La Journée mondiale de la mer est célébrée comme chaque année le 25 septembre. Pour l'édition 2014, le thème « Conventions de l'OMI: Application efficace »a été retenu afin de mettre en lumière les instruments conventionnels de l'Organisation maritime internationale (OMI) qui ne sont pas encore entrés en vigueur, ainsi que ceux dont la ratification par plus d’États et dont une mise en œuvre plus efficace apporteraient des avantages considérables.

Dans le message qu'il a adressé à a cette occasion, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon déclare qu'à une époque où le monde est aux prises avec des conflits et des crises, on peut aisément oublier que, jour après jour, le secteur des transports maritimes internationaux œuvre dans le calme et avec efficacité pour maintenir la fluidité des échanges mondiaux et faire en sorte que les biens et les produits de base dont nous sommes tributaires soient livrés en temps voulu.

Pendant plus de 50 ans, les conventions internationales élaborées par l'Organisation maritime internationale ont peu à peu rendu les transports maritimes mondiaux plus sûrs et plus respectueux de l'environnement. On en compte plus de 50 en tout. Ensemble, ces instruments visent à renforcer la sûreté et la sécurité en mer, à protéger l'environnement marin, à atténuer les conséquences des accidents ou à définir des règles établissant les responsabilités et les réparations à verser pour les dégâts causés.

On ne pourra tirer pleinement profit de l'utilité réelle de ces conventions que si elles sont correctement appliquées. Cela suppose une entrée en vigueur sans délai, une large participation, des politiques et des programmes efficaces, un contrôle rigoureux et des mesures coercitives énergiques. Les États expéditeurs, les États côtiers et le secteur des transports maritimes à proprement parler ont tous un rôle à jouer.

En cette Journée mondiale de la mer, il ne faut pas oublier la contribution, souvent méconnue mais toujours vitale, qu'apportent les transports maritimes internationaux aux peuples et aux sociétés dans le monde entier. J'engage instamment toutes les parties concernées à redoubler d'efforts pour veiller à l'application intégrale et effective de toutes les conventions de l'OMI, conclut le Secrétaire général.

(Extrait sonore : Karine Langlois, responsable des communications pour l'OMI propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...