La Russie estime que l’Ukraine est victime de la politique arrogante de l’Occident

Écouter /

Le Ministre des affaires étrangères de Russie, Sergueï Lavrov. Photo ONU/Kim Haughton

Du haut de la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre des Affaires étrangères de Russie, Sergueï Lavrov, a accusé samedi les Etats-Unis et les pays d’Europe occidentale de vouloir étendre leur contrôle en Europe.

« Washington a déclaré ouvertement son droit à l’usage unilatéral de la force partout pour faire respecter ses propres intérêts. L’interférence militaire est devenue la norme, en dépit des mauvais résultats de toutes les opérations de puissance que les Etats-Unis ont menées au cours des dernières années », a-t-il dit dans un discours.

Selon lui, la viabilité du système international a été fortement ébranlée par les bombardements de l’OTAN contre la Yougoslavie, l’intervention en Iraq, l’attaque contre la Libye et l’échec de l’opération en Afghanistan.

« C’est seulement grâce à des efforts diplomatiques intenses que l’agression contre la Syrie a été évitée en 2013 », a dit M. Lavrov.

Selon lui, « l’Ukraine aujourd’hui est la victime de cette politique arrogante. La situation dans ce pays a révélé les défauts systémiques profonds de l’architecture existante dans la région euro-atlantique ».

« L’Occident est engagé dans une course vers une ‘structuration verticale de l’humanité’ adaptée à ses propres normes guère inoffensives. Après avoir déclaré victoire à la fin de la Guerre froide et annoncé la ‘fin de l’histoire’, les Etats-Unis et l’Union européenne ont choisi d’étendre la zone géopolitique sous leur contrôle sans tenir compte de l’équilibre entre les intérêts légitimes de tous les peuples de l’Europe », a affirmé le Ministre russe.

Selon lui, « à tous les stades de la crise ukrainienne, il y a eu des tentatives pour déformer la vérité et cacher les faits à l’origine d’accusations générales. »

M. Lavrov a déclaré que « la Russie est sincèrement intéressée à la restauration de la paix chez son voisin » et que « cela devrait être bien compris par tous ceux qui n’ont qu’une connaissance limitée de l’histoire faite de liens profonds et fraternels entre les deux peuples. »

Selon lui, « la façon de surmonter la crise a été entamée avec la réalisation de l’accord de cessez-le-feu dans le sud-est de l’Ukraine du Sud-Est sur la base d’initiatives par les Présidents P.A. Poroshenko et V.V. Poutine. »

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...