Essais nucléaires : Ban Ki-moon exhorte tous les pays à ratifier le Traité d’interdiction complète

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Rick Bajornas

L'Assemblée générale s'est réunie ce matin pour marquer la Journée internationale contre les essais nucléaires. Evènement qui sera suivi d'une table ronde. Le Secrétaire général des Nations Unies a évoqué les paroles des survivants des bombardements nucléaires. Il a appelé les États qui n’ont pas encore ratifié le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), — notamment la Chine, la République populaire démocratique de Corée, l'Egypte, l'Inde, l'Iran, Israël, le Pakistan et les États-Unis dont la ratification est nécessaire pour l’entrée en vigueur du Traité— à exiger la fin de tous les essais nucléaires.

Ban Ki-moon a rappelé qu'il y a dix-huit ans aujourd’hui, le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires a été adopté par l’Assemblée générale et rapidement ouvert à la signature. Étant donné les nombreux avantages d’une telle interdiction mondiale, il a jugé regrettable que le traité ne soit pas encore entré en vigueur.

Aussi, le Secrétaire général a-t-il demandé, qu'en ce jour, la communauté internationale ne laisse pas le désespoir ou le cynisme éroder l'engagement des Nations Unies envers cette grande cause commune. Il a lancé un appel particulier aux États qui n’ont pas encore ratifié le Traité, en particulier les huit États restants de l'annexe 2 dont la ratification est nécessaire pour l’entrée en vigueur du Traité. Ban Ki-moon tient à les encourager à regarder en face la souffrance humaine à laquelle le reste du monde tente de répondre.

“Alors que nous commémorons la Journée internationale contre les essais nucléaires, adoptons tous un nouveau regard sur les récits des survivants”, a déclaré le Secrétaire général, avant d'ajouter : “Ecoutons leurs paroles et imaginons les effets de ces détonations comme si elles étaient vécues par chacun de nous. Ce n’est qu’alors que nous pourrons mieux comprendre l’impératif de renouveler notre engagement pour un monde exempt d’armes et d'essais nucléaires”, a-t-il souligné.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...