Distinction Nansen : les Papillons colombiens récompensés pour leur labeur exceptionnel

Écouter /

Le Réseau des papillons avec de nouvelles ailes construisant l’avenir (Red Mariposas de Alas Nuevas Construyendo Futuro) ©UNHCR / J. Arredondo / 2014

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres a décerné la distinction Nansen du HCR pour les réfugiés au Réseau colombien de défense des droits des femmes Red Mariposas de Alas Nuevas Construyendo Futuro – ou ‘Les Papillons construisent l’avenir avec de nouvelles ailes’ (les Papillons).

Basés dans la ville portuaire de Buenaventura sur la côte Pacifique de la Colombie, les Papillons, toutes bénévoles, risquent leur vie pour venir en aide aux survivantes des déplacements forcés et des abus sexuels. Jusqu’à présent, elles ont aidé plus de 1000 femmes et leurs familles.

La distinction Nansen pour les réfugiés constitue la distinction honorifique humanitaire la plus prestigieuse du HCR. Depuis Eleanor Roosevelt, première lauréate en 1954, plus de 60 individus, groupes et organisations ont été distingués pour leurs services exceptionnels et dévoués au bénéfice des personnes déracinées.

Lors de la cérémonie, les Papillons ont été représentés par trois femmes : Gloria Amparo, Maritza Asprilla Cruz et Mery Medina.

La Colombie se place au deuxième rang dans le monde, juste derrière la Syrie, pour le nombre de déplacés internes. C'est à Buenaventura – et plus que dans tout autre endroit du pays – que se ressentent le plus intensément les ravages résultant de cinq décennies de conflit armé. Cette ville portuaire industrielle connait l’un des taux de violence et de déplacement de population les plus élevés en raison des rivalités croissantes entre groupes armés illégaux, et les femmes sont souvent leurs cibles. Les groupes visent les femmes et les enfants pour montrer leur pouvoir et leur force. Ils pratiquent fréquemment la torture, le viol ou l’assassinat pour se venger.

Dotées de ressources extrêmement limitées, les femmes de l’organisation « les Papillons » effectuent leur travail à pied, en bus ou à vélo. Prenant le plus de précautions possible, elles parcourent les quartiers les plus dangereux pour aider les femmes à accéder aux soins médicaux et à signaler les crimes. Ce travail au cœur même des communautés les aide à accéder aux femmes les plus vulnérables, mais cela attire le danger et les menaces de la part des groupes armés illégaux.

« Ces femmes réalisent un travail extraordinaire dans un contexte extrêmement difficile », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. « Elles œuvrent quotidiennement pour soigner les blessures des femmes et des enfants de Buenaventura et elles mettent leur propre vie en danger pour cela. Leur bravoure dépasse les mots ».

L’Emissaire du HCR, l’actrice Angelina Jolie, a fait l’éloge du travail des lauréates.

Plaidant inlassablement pour que cesse l’impunité en matière de violence sexuelle en situation de conflit, Angelina Jolie affirme que le travail des Papillons permet de sauver des vies.

« Les Mariposas puisent en elles la force d’aider des milliers de personnes vulnérables qui seraient sinon privées de droits et de protection. J’espère que l’attribution de cette distinction aidera davantage de personnes partout dans le monde à comprendre que nous devons changer d’attitude par rapport à la violence sexuelle et contribuer à mettre un terme à l’impunité pour ces crimes », a déclaré Angelina Jolie.

La cérémonie de remise de la distinction doit être marquée par un discours de l’Emissaire du HCR Angelina Jolie (en vidéo) et par des spectacles musicaux interprétés par des sympathisants du HCR, le chanteur-compositeur libano-suédois Maher Zain et la chanteuse-compositrice malienne Rokia Traoré. Le duo de guitare acoustique Rodrigo y Gabriela du Mexique devrait également se produire lors de la cérémonie.

(Extrait sonore : Mery Medina l’une coordinatrice du réseau des Papillons ; propos recueillis par Carla Garcia)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...