Dikembe Mutombo et les Premières dames africaines en faveur des adolescentes africaines

Écouter /

Il est important de lié l'apport de l'éducation des filles et leur santé à l'économie globale d'un pays a déclaré ce lundi la Ministre égyptienne, Mervat Tallawy, à l'issue d'une réunion des Premières dames d'Afrique en marge de la 69ème session de l'Assemblée générale au Siège de l'ONU à New York.

La réunion de haut niveau, portant sur la santé maternelle et néonatale et présidée par la Première dame du Tchad et Présidente de l'Organisation des Premières dames d'Afrique contre VIH-SIDA, Hinda Deby Itno, avait pour objectif de souligner l'importance des adolescentes africaines pour le développement de l'Afrique.

Pour la Ministre égyptienne, il est important que les Ministres de la planification et des finances comprennent que les filles sont une valeur importante pour le développement des pays, à l'instar de jeunes filles du Kenya si elles étaient emmenées a compléter leur éducation secondaires contribueraient $27 milliards à l'économie de leur pays.

Dikembe Mutombo était parmi les participants, à la réunion. L'ancien basketteur congolais qui a notamment donner 30 millions de dollars de son argent pour la construction d'un hôpital pour les femmes à Kinshasa, a notamment exhorté les peuples de ce monde à chercher des solutions pour venir en aide aux femmes et aux adolescentes africaines.

(Interviews : Dikembe Mutombo, sportif engé et fondateur de la Fondation Dikembe Mutombo et Mervat Tallawy, Ministre égyptienne et militante des droits des femmes ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...