Conseil des droits de l'homme : la France dénonce ce « monstre qu’est l'Etat islamique »

Écouter /

Le Conseil des droits de l'Homme se réunit aujourd’hui à Genève, en session spéciale, pour traiter de manière urgente la situation des droits de l’homme en Iraq, suite aux exactions et nombreuses violations commises par l’Etat islamique en Iraq et au Levant (EIIL) dans ce pays. Paris, qui fait partie des pays ayant parrainé la tenue de cette session spéciale, rappelle que l'EIIL est « un monstre qui continue de perpétrer en toute impunité des crimes barbares ».

Le Représentant permanent de la France auprès de l'Office des Nations Unies à Genève a souligné l'importance pour le Conseil des droits de l'Homme de se saisir des grandes crises et de prendre toutes ses responsabilités « face aux exactions commises par ce monstre qu’est l'Etat islamique ».

« L'Etat islamique n’est ni un Etat ni une organisation fidèle aux préceptes du Coran, mais un monstre qui continue de perpétrer en toute impunité des crimes barbares et des violations inouïes des droits de l'homme » a fustigé l'Ambassadeur Nicolas Niemtchinow. La France a condamné les exactions commises par « ce monstre qu'est l'Etat islamique qu' s'apparente à des crimes contre l'humanité ».

Le Représentant français auprès de l’ONU a indiqué que Paris devrait organiser dans les semaines à venir une « conférence internationale sur la sécurité en Iraq et la lutte contre l'Etat islamique » et aura lieu « dès lors que le nouveau gouvernement iraquien aura été constitué ».

(Extrait sonore : Nicolas Niemtchinow, Représentant permanent de la France auprès de l'Office des Nations Unies à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...