Madagascar : la meilleure ressource ce sont les jeunes qui veulent assurer l'avenir du pays, estime le Président Rajaonarimampianina

Écouter /

Le Président de Madagascar, Hery Rajaonarmampianina. Photo ONU/Cia Pak

Neuf mois après sa prise de fonctions, le Président malgache Hery Rajaonarimampianina dit avoir fait la synthèse des dernières 20 années avec tous les protagonistes et affirmé le leadership de la présidence pour mener à bien la réconciliation nationale, qui est, selon lui, la pierre angulaire du développement de Madagascar.

A l'issue de son allocution à l'occasion de la 69ème session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies, Hery Rajaonarimampianina a expliqué que son pays souhaite recevoir une contribution du Fonds pour la consolidation de la paix qui pourrait appuyer les efforts de réconciliation de son pays.

Aussi le Président de la Grande île a lancé un appel pour une cohésion internationale accrue dans le domaine de la sécurité de son pays qui, selon lui, se trouve au carrefour de l'Océan Indien, de l'Afrique et de l'Asie, sur la route des hydrocarbures, et est pour autant à risque de piraterie, de terrorisme et de trafic.

Riche en ressources naturelles et détenant environ 5% de la biodiversité de la planète, Madagascar compte protéger son environnement. Selon le Président, son pays est sujet à tout genre de trafic en espèces protégées, que ce soit le bois de rose ou d'espèces animales. Son pays a pris des dispositions légales et réglementaires, mais celles-ci sont insuffisantes.

« J'ai fait appel à plus de collaboration internationale parce que nous savons qui sont les propriétaires des bateaux, nous savons où vont les produits, nous travaillons aujourd'hui avec la a Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), l'Organisation mondiale des douanes et INTERPOL, mais je pense qu'il y a encore lieu de renforcer tous ces dispositifs pour lutter contre tous ces fléaux, » a expliqué Hery Rajaonarimampianina.

Concernant le changement climatique et le développement à travers les énergies renouvelables, le dirigeant malgache a souligné que la majorité de l'électricité est produite par l'énergie thermique et que le domaine des énergies renouvelables constitue une priorité pour la “démocratisation” de l'accès à l'énergie dans un cadre d'environnement qui soit équitable.

« Notre priorité est de lutter contre la pauvreté et pour se faire il faut que la majorité soit bénéficiaire de la politique de développement », a déclaré Hery Rajaonarimampianina, précisant que celle-ci se trouve dans l'agriculture. Le gouvernement malgache souhaite ainsi apporter le maximum d'effort dans ce domaine, pour le rendre plus dynamique, plus marchand et pour que les agriculteurs aient un surplus et que le pays soit dans l'autosuffisance.

« Les ressources sont immenses à Madagascar mais la meilleure ressource c'est la force de cette jeunesse malgache qui est là, qui est présente et qui veut assumer l'avenir du pays », a enfin lancé Hery Rajaonarimampiana.

(Interview : Hery Rajaonarimampiana, Président de la République de Madagascar ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...