UNESCO : Le téléphone portable, vecteur d'apprentissage de la lecture

Écouter /

Photo: UNESCO/Ian Redmond

L’UNESCO a publié dernièrement, un rapport novateur sur la lecture sur téléphone portable dans les pays en développement. Intitulé ”Lire à l’ère du mobile” [Reading in the Mobile Era], ce rapport indique que dans les pays où les taux d’analphabétisme sont élevés et l’accès aux textes imprimés limité, de nombreuses personnes lisent des livres et des histoires dans leur intégralité sur des écrans rudimentaires ». Le rapport fournit aussi une information précieuse sur la manière dont la technologie mobile est utilisée comme support de lecture et par qui.

Pour David Atchoarena, Directeur de la Division du développement des enseignants et de l’enseignement supérieur de l’UNESCO, le portable doit être considéré comme un vecteur pour accéder à l’écrit. Le portable, ajoute-t-il, est un instrument intéressant pour donner une alternative pour l’accès à l’écrit à des publics pour qui l’accès au livre est relativement rare.

Afin de promouvoir son utilisation comme support de lecture, David Atchoarena insiste sur la nécessité de diversifier les contenus, de développer des stratégies d’encouragement à la lecture, mais également de développer la connectivité et une meilleure couverture des régions. La création de partenariats avec les fournisseurs d’accès doit également être privilégiée.

L’étude pilote de l’UNESCO a été menée dans sept pays en développement : l’Ethiopie, le Ghana, l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, l’Ouganda et le Zimbabwe et s’est appuyée sur les réponses de 4.000 personnes sondées.

(Interview : David Atchoarena, Directeur de la Division du développement des enseignants et de l’enseignement supérieur de l’UNESCO; propos recueillis par Isabelle Dupuis)

Classé sous L'info, Reportages.
Le dernier journal
Le dernier journal
31/10/2014
Loading the player ...