Ukraine/HCR : il faut établir un système central d’enregistrement pour les déplacés

Écouter /

© UNHCR/I.Zimova

Suite à la dégradation de la situation dans l'est de l'Ukraine, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé mardi le gouvernement ukrainien à créer un système d'enregistrement centralisé pour les déplacés afin de mieux subvenir à leurs besoins.

Selon le HCR, à ce jour 285.000 personnes ont quitté leur foyer, surtout dans l'est du pays et en Crimée. Près de 168.000 d’entre elles seraient passées en Russie.

La crainte d'attaques par des bandits, le recrutement forcé par les milices séparatistes ou par l'armée ukrainienne, et le manque de service de base sont parmi les raisons citées pour leur départ.

Aussi, l'agence pour les réfugiés signale que le nombre de personnes déplacées dans les régions de Donetsk et Lougansk a fortement augmenté passant de 2.600 en début juin à 102.600 au début du mois d'août, et que les personnes provenant de l’est de l’Ukraine représentent désormais 87% de la population déplacée.

Les gens fuient l’est de l’Ukraine avec un nombre de plus en plus limité d'affaires et font face à des difficultés croissantes d'accès aux services de bases, y compris les services bancaires et les infrastructures de base y compris l'eau potable.

L’absence actuelle d’un système systématique et uniforme entrave la coordination et la mise en œuvre des opérations de secours, a expliqué le HCR, soulignant qu'il est également important que les autorités ukrainiennes fassent leurs préparatifs pour l’hiver car la plupart des abris d’usage courant ne sont pas adaptés aux hivers rigoureux.

(Extrait sonore : William Spindler, porte-parole du HCR à Paris; propose recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...