RDC : en matière d'aviation civile le pays est bien coté par l'OACI

Écouter /

Cockpit et commandes d’avions (Photo : OACI)

La République démocratique du Congo (RDC) ne figure plus sur la liste des pays à problèmes graves de sécurité dans le secteur aérien, vient d'annoncer à Kinshasa, le Directeur général adjoint de l'Organisation de l'aviation civile internationale/Afrique de l'Est et centrale (OACI), Gaoussou Konate. Selon lui, la RDC a déjà résolu les deux problèmes graves de sécurité constatés par l'audit de l'OACI en janvier 2013, en procédant à l'amélioration de l'état de fonctionnement des aides à la navigation aérienne et la certification des compagnies aériennes opérant en RDC.

Le retrait depuis le début de cette année des licences d'exploitation à plus de dix compagnies aériennes dans le cadre de certification des transporteurs aériens, l'acquisition et l'installation par la Régie des voies aériennes (RVA) de nouveaux équipements d'aide à la navigation sont des mesures correctives appliquées par la RDC pour améliorer son secteur aérien. Ces mesures correctives ont été encouragées par le directeur de l'OACI pour l'Afrique de l'Est et centrale.

C'est une bonne nouvelle mais qui n'est pas totalement une satisfaction pour le ministre congolais des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba.

«Nous avons des raisons et des motifs d'être fiers de cela. Mais ce n'est pas une raison pour être satisfaits à 100% et rester les bras croisés. Et donc, nous avons encore du chemin mais alors du bon chemin devant nous, nous devons rentrer dans la normalité. On doit cesser d'opérer en exceptionnel», a-t-il déclaré.

L'OACI accompagne la RDC dans ses efforts pour résoudre toutes les lacunes et insuffisances de son système de supervision de la sécurité aérienne en vue de sortir le pays de la liste noire de l'Union européenne.

(Correspondance de Radio Okapi à Kinshasa)

Le dernier journal
Le dernier journal
20/10/2014
Loading the player ...