Prévention des conflits : les derniers encouragements de Navi Pillay au Conseil de sécurité

Écouter /

Navi Pillay, Haut commissaire aux droits de l’homme Photo:ONU

Le Conseil de sécurité a entamé ce matin à New York un débat-marathon sur la prévention des conflits auquel une bonne soixantaine d'orateurs sont déjà inscrits. Le Conseil a notamment le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay qui quitte ses fonctions dans quelques jours et qui s'est adressée une dernière fois aux quinze en formulant une série de constats et de recommandations.

“Je crois fermement qu'une plus grande réactivité de ce Conseil aurait pu sauver des centaines de milliers de vies”, a déclaré Navi Pillay. Selon elle, une conception plus large de l’intérêt national serait plus appropriée en un siècle qui voit l'ensemble de l'humanité confrontée à un nombre croissant de défis. “Dans ces conditions, l’utilisation du droit de veto pour arrêter les actions destinées à prévenir ou à désamorcer les conflits est une tactique à court terme qui en fin de compte se révèle contre-productive”, a souligné le Haut Commissaire.

Navi Pillay a également fait valoir que l’intérêt collectif, clairement défini par la Charte des Nations Unies, va dans l’intérêt national de chaque Etat. Elle a regretté que la souveraineté des États soit souvent invoquée pour empêcher l’action des Nations Unies visant à prévenir les violations graves des droits de l’homme. La Haut Commissaire a également rappelé qu'aux représentants des gouvernements, elle rappelle souvent que ce sont eux qui ont fait les lois, et que c'est donc à eux de les respecter.

Premier orateur à prendre la parole, Ban Ki-moon a plaidé en début de séance pour une nouvelle ère de coopération et de collaboration afin d'éviter des souffrances inutiles à de nombreux civils piégés par les conflits et maintenir la crédibilité du Conseil de sécurité. Le Secrétaire général a jugé essentiel de maintenir la présence des Nations Unies sur le terrain tout en tirant les leçons des erreurs commises. Ban Ki-moon, a lui aussi rendu hommage au travail effectué par Navi Pillay au cours des six dernières années.

(Extrait sonore : Navi Pillay, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...