Libye : le HCR aide 2.000 familles déplacées à l'ouest de Tripoli

Écouter /

Un monte palette décharge l’aide apportée par l’un des camions provenant de Tunisie à l’ouest de la Libye ce week-end. (Photo : HCR / A.Ibrahim)

Pour la première fois depuis que la crise actuelle a commencé en Libye, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a mené samedi une opération d'aide humanitaire dans l’ouest de la Libye, depuis la Tunisie, pour porter assistance aux dizaines de milliers de personnes déplacées par les combats qui sévissent à Tripoli depuis cinq semaines.

Selon l'agence onusienne pour les réfugiés, ce premier convoi de deux camions transportait des fournitures médicales d’urgence et des articles de secours du HCR tels que des couvertures, des nattes de couchage et des couches pour bébé.

Le convoi est parti de Médenine, au sud-est de la Tunisie, avant de franchir la frontière de Ras Jedir pour arriver à Zawiya, à 45 kilomètres à l'Ouest de la capitale libyenne, où se trouvent actuellement quelque 2.000 familles libyennes qui ont fui les combats dans la capitale.

Le convoi a été organisé par l’International Medical Corps (IMC) et sa cargaison a été distribuée avec l'aide des membres de l’Organisation Taher Al Zawia .

Le HCR espère que cette opération cruciale ouvrira la voie à d’autres opérations d'aide humanitaire afin d’atteindre les populations touchées qui sont bloquées et dans le besoin d’aide urgente.

Malgré la situation sécuritaire, le HCR maintient un bon nombre de ses opérations en Libye, notamment avec l’appui de ses partenaires l'IMC et Taher al Zawia, qui eux ont accès aux populations dans les zones difficiles.

L'entrepôt du HCR à Tripoli qui stocke les articles de secours essentiels de l'agence est hors accès en raison de l'insécurité, ce qui entrave l’ensemble de ses opérations dans le pays destinées aux réfugiés et d’asile demandeurs, depuis le début de juillet.

Le HCR appel les parties à mettre en oeuvre un cessez-le-feu afin de pouvoir acheminer l'aide et porter assistance aux personnes dans le besoin.

(Interview : Dali al Achi, chargée de l’information publique régionale pour l'Afrique du nord pour le HCR ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...