Le Conseil de sécurité effectue une visite historique en Somalie

Écouter /

La délégation du Conseil de sécurité arrivant à Mogadiscio, en Somalie. Photo ONU/Tobin Jones

Une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies est arrivé mercredi matin dans la capitale somalienne Mogadiscio pour examiner les progrès accomplis par le gouvernement fédéral avec l'aide de la communauté internationale et afficher son soutien aux efforts du pays à assurer une paix durable.

Lors de cette visite historique, les membres de la délégation, dirigée par le Représentant permanent du Royaume-Uni auprès des Nations Unies, Mark Lyall-Grant, et l'ambassadeur Usman Sarki du Nigéria, ont rencontré le Président Hassan Sheikh Mohamud, le Premier ministre Abdiweli Sheikh Ahmed, et d'autres hauts responsables somaliens. Ils ont également eu des discussions avec des représentants de la Mission des Nations Unies (ONUSOM) et la Mission de l'Union africaine (AMISOM) en Somalie et avec des membres de la société civile, a précisé l'ONUSOM dans un communiqué de presse.

« Cette visite intervient à un moment important pour la Somalie alors que le pays se prépare à lancer la prochaine phase des opérations militaires contre Al-Shabaab, qu'elle fait face à une situation humanitaire qui s'aggrave et qu'elle mène des réformes politiques destinées à mettre en place un système fédéral de gouvernance », a ajouté la Mission de l'ONU.

S'exprimant à l'aéroport de Mogadiscio, Mark Lyall-Grant a dit que cette visite soulignait le soutien de la communauté internationale aux efforts de la Somalie pour assurer la paix et la stabilité. « Le Conseil se félicite des accords politiques récents pour former des administrations régionales provisoires, y compris la mise en place de l'administration intérimaire de Jubba et les accords sur l'Administration intérimaire de l'Etat du Sud-Ouest et sur les régions du Centre », a-t-il dit.

« Les membres du Conseil ont également exprimé l'espoir que le gouvernement fédéral de Somalie établisse rapidement une commission électorale nationale indépendante, mène un processus de révision de la constitution et organise un référendum sur cette question d'ici la fin de 2015, et organise des élections en 2016. Les membres du Conseil de sécurité sont prêts à soutenir le peuple et le gouvernement de la Somalie à réaliser cette vision. Les membres du Conseil de sécurité ont également souligné qu'il était important que les femmes soient représentées à tous les niveaux du processus politique en Somalie », a ajouté M. Lyall-Grant.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/09/2014
Loading the player ...