Le chef de l’ONU attristé par un séisme meurtrier dans le sud de la Chine

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. Photo ONU/Devra Berkowitz

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est dit dimanche attristé par les pertes en vies humaines et les dégâts causés aux habitations et aux infrastructures dans le sud de la Chine à la suite d’un tremblement de terre qui a frappé Wenping, dans la province du Yunnan.

Ban Ki-moon « présente ses condoléances au gouvernement chinois et aux familles des personnes tuées, et ses plus sincères condoléances à ceux qui ont été blessés ou affectés autrement par cette catastrophe », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« L’ONU se tient prête à apporter son aide aux efforts destinés à répondre aux besoins humanitaires créés par la catastrophe et à mobiliser tout le soutien international nécessaire », a-t-il ajouté.

Selon la presse, le séisme de magnitude 6,1 a fait au moins 357 morts et plus d’un millier de blessés ainsi que d’importants dégâts matériels.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...