L'appel de Yamassoukro : « Pour que ça bouge, il faut passer des promesses aux actes »

Écouter /

Photo : ONU /UN Photo/Tim McKulka

A l'issue de la réunion de deux jours sur “L’accès à l’eau pour tous en Afrique” qui a eu lieu a Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, les 30 et 31 juillet, les participants ont remis l'Appel de Yamoussoukro intitulé «Pour que ca bouge, passer des promesses aux actes » au Premier ministre de la Côte d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan.

Ce document est en quelque sorte la charte issue des discussions qu'ont tenues les participants sur l'eau, l'hygiène, l'environnement et l'éducation.

Plus de deux cents représentants d’ONG nationales, régionales et internationales provenant d'une quinzaine de pays qui ont participé à la réunion souhaitent a présent œuvrer de pair avec les gouvernements pour faire avancer les questions relevées dans le document.

Il s’ agissait du deuxième Forum international des ONG partenaires officiels de l'UNESCO, organisé par le Comité de liaison ONG-UNESCO en coopération avec le Secrétariat de l'UNESCO, et avec le plein soutien du gouvernement de Côte d’Ivoire.

Il faut savoir que des milliards de personnes à travers le monde sont confrontées à de lourds défis en matière d'eau et notamment d'eau douce : des défis engendrés par la pénurie d'eau, par sa mauvaise qualité, par le manque d'installations sanitaires, voire même par des catastrophes telles que les inondations et les sécheresses.

Autour de 80 % des hommes et des femmes qui vivent sur Terre résident dans des zones où la sécurité de l'eau est à haut risque. 600 millions de personnes n'ont aujourd'hui toujours pas accès à l'eau potable, dont plus de 40% vivent en Afrique sub-saharienne.

L'UNESCO est activement engagée sur les questions liées à l'eau, et assiste depuis de nombreuses années les pays dans la gestion durable de leurs ressources en eau.

Il existe par ailleurs aujourd'hui plus de 20 centres de recherche dans la domaine de l'eau affiliés à l'UNESCO à travers le monde, ainsi qu'un grand nombre de Chaires et Réseaux œuvrant dans le domaine de l'eau.

Le cri de ralliement du Forum de Yamoussoukro – “Un pour tous, tous pour l’eau”, choisi par un collectif de jeunes Ivoiriens, a retenti haut et fort au début de la réunion dans la salle de conférence de la Fondation Houphouët-Boigny.

(Extrait sonore : Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre de Côte d'Ivoire)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...