Ituri : les élus saluent l'appui du PNUD dans la récupération des armes en circulation illégale

Écouter /

Dans un dépôt d'armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les députés nationaux élus de l'Ituri (Province Orientale) saluent l'apport du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans l'opération «Arme de développement», menée dans leur contrée. Cette opération du gouvernement a permis de récupérer, en six mois, plus de 11 000 armes légères et de petit dans ce district de la Province Orientale. Ces armes sont remises contre des motos, vélos, moulins, pagnes, tôles et autres biens.

Tout en félicitant le PNUD pour cette opération, le président du Caucus des députés de l'Ituri, Pierrot Uweka Ukaba, a reconnu jeudi 13 août que plusieurs autres armes sont encore entre les mains des civils dans plusieurs localités de l'Ituri.

«Nous demandons au PNUD de pouvoir allouer d'autres fonds pour permettre à la commission nationale de contrôle des armes légères et de petit calibre afin de réduire la violence armée et de poursuivre ce travail à Mahagi. Ce district est trop vaste, il y a encore des armes par-ci par-là. Il y a des gens qui parcourent plus de 100 km pour venir déposer leurs armes. Si le PNUD peut installer les sites de récupération d'armes dans chaque chef-lieu de collectivités. Cela pourra permettre de collecter beaucoup plus d'armes», a déclaré Pierrot Uweka Ukaba.

Plus de onze mille armes légères et de petit calibre ont été récupérées en Ituri (Province Orientale) au cours de l'opération «Arme de développement». La cité de Bunia, chef-lieu de district, arrive en tête avec 7 929 armes collectées.

Ces armes et munitions ont été récupérées à Bunia, Fataki, Libi et Mahagi. Il s'agit des AK, calibre 12, grenades, mine antichar, mortiers et autres munitions.

(Correspondance de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...